Aucun produit dans le panier.

CHOPIN // Les 4 Ballades

Philippe Bianconi,

Magie sonore et densité du propos font du CD de Philippe Bianconi une version majeure des Ballades

, , ,

15,00 

Livraison estimée le 16/04/2021

- +

Description

Depuis son succès au Concours Van Cliburn dans les années quatre-vingt, Philippe Bianconi mène une carrière internationale et poursuit son itinéraire musical, creusant patiemment son sillon loin de tout tapage médiatique. La publication de son disque des Préludes de Debussy a constitué l’un des événements discographiques de l’année 2012 avec une pluie de récompenses internationales et une nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Enregistrement de l’année ».
Pour son premier disque Chopin, Philippe Bianconi se devait d’enregistrer les 4 Ballades qui l’accompagnent depuis le début de sa vie de concertiste. Il a préféré explorer, à leur suite, le Chopin plus tardif avec le 4ème Scherzo et la Barcarolle ainsi que le Prélude op.45 qui se révèle d’une incroyable modernité.
Son immersion dans l’univers debussyste a marqué son approche de Chopin dont la modernité se révèle à la lumière d’œuvres postérieures. La grande liberté harmonique que Chopin découvre au fur et à mesure de son parcours est le fondement même de la démarche de Debussy qui va, lui, émanciper le langage. A ce point s’ajoutent un amour de la couleur, de l’instrument, un rapport physique avec le clavier – qui est sollicité, jamais agressé – partagés par les deux compositeurs.

Magie sonore et densité du propos font du nouveau CD de Philippe Bianconi une version majeure des Ballades, servie par une prise de son particulièrement fidèle aux choix du pianiste.

  • Ballade n°1 en Sol mineur, op.23 9’53
  • Ballade n°2 en Fa majeur, op.38 7’45
  • Prélude en Ut dièse mineur, op.45 5’30
  • Ballade n°3 en La bémol majeur, op.47 7’42
  • Ballade n°4 en Fa mineur, op.52 12’00
  • Scherzo n°4 en Mi majeur, op.54 12’00
  • Barcarolle en Fa dièse majeur, op.60 9’02

 

« LE PIANO POÈTE » - RTL

Le nouvel album du pianiste français Philippe Bianconi “Le piano poète” est entièrement dédié à l’œuvre de Chopin.

Certains artistes n’aiment pas trop le tapage médiatique. Le pianiste français Philippe Bianconi est de ceux là. Pourtant, c’est un musicien qui compte aujourd’hui et c’est flagrant sur son nouvel album consacré à Chopin.

Philippe Bianconi est un homme dans la retenue, qui mène une jolie carrière depuis les années 80 mais n’a jamais cherché à faire parler de lui.

C’est un homme d’une grande douceur et son toucher de clavier s’en ressent.

Il a un jeu d’une grande tendresse, en même temps très coloré qui sait installer des sentiments intenses.

« MAESTRO » - Pianiste

Après un remarquable album des Préludes de Debussy, Philippe Bianconi retourne en quelque sorte aux origines de l’impressionnisme avec ce disque consacré à Chopin.

On retrouve cette approche personnelle, la qualité d’un toucher diaphane et un sens aigu de la construction. Cette lecture associe un luxe sonore à une maîtrise analytique de la partition.

Le caractère parfois improvisé de l’écriture de Chopin s’estompe au profit d’une certaine objectivité. Elle frôle parfois la démonstration didactique.

Tout comme dans les Préludes de Debussy, on n’entre pas aisément dans ce piano altier et sans concession d’aucune sorte. Rubato et effet minimal, rien ne reste dans l’ombre. À aucun moment, le pianiste ne se raconte. Il a trop à dire avec une musique aussi chargée, exploratoire, comme la Quatrième Ballade et la Barcarolle. Celle-ci, justement, est l’une des plus belles que l’on ait entendues et certainement le sommet de cet enregistrement. Tendue par un tempo qui respire, elle se déploie avec juste ce qu’il faut de nonchalance, d’engagement et de rigueur. L’émotion affleure dans une sorte de lutte et Philippe Bianconi montre à quel point cette partition “invente” le piano moderne.

À l’opposé d’un Cortot qui captait le moindre frémissement dans l’instant et d’un Magaloff inspiré par la grandeur du souffle de chaque phrase, Bianconi offre, lui, une narration pudique et chevaleresque à la fois.

« SONORITÉS CONTRASTÉES » - Musikzen

Pianiste français, pianiste discret : deux qualifications à risques de ce côté-ci de la Manche, qui ont peut-être fait que Philippe Bianconi est beaucoup plus connu et reconnu en Angleterre et dans le reste de l’Europe que dans son pays natal. Au moins ses Debussy (chez Lyrinx et La Dolce Volta) et ses Ravel comptent-il dans la discographie, au risque d’occulter ses superbes Schumann. Interviewé dans le livret (soigné, belles photos d’Axel Arno) de ce récital Chopin – sauf erreur son premier – il répond habilement à la question piège : « En quoi Debussy a-t-il pu marquer ou faire changer votre approche de Chopin ? », parlant de couleur, de liberté harmonique, d’exploration des possibilités de l’instrument. Son programme va dans ce sens : avec les quatre Ballades, le 4ème Scherzo, l’ultime Barcarolle et le plus insaisissable des Préludes (ut dièse mineur, op. 45), il parie davantage sur Chopin inventeur que sur Chopin séducteur (et même que sur Chopin poète annoncé en couverture), et le joue en conséquence, en marquant la violence, les revirements, les sonorités contrastées, les sauts dans l’inconnu.

Le pianiste discret va jusqu’au bout d’un Chopin secret.

Depuis son succès au Concours Van Cliburn dans les années quatre-vingt, Philippe Bianconi mène une carrière internationale et poursuit son itinéraire musical, creusant patiemment son sillon loin de tout tapage médiatique.

Il a été salué pour son jeu « allant toujours au cœur de la musique et emplissant l’espace de vie et de poésie » (Washington Post) ; « son lyrisme et sa hauteur de vue….un jeu puissant, qui fait chanter le piano jusque dans la force et la virtuosité…une sonorité haute en couleur » (Le Figaro); « une musicalité et une maîtrise technique extraordinaires qui confèrent à la musique une fraîcheur, une immédiateté et une force de conviction rarement rencontrées » – (The Times – London)

Formé au Conservatoire de Nice, sa ville natale, par Simone Delbert-Février, Philippe Bianconi est le seul pianiste français d’envergure à s’être lancé dans les concours internationaux sans être passé par le Conservatoire de Paris. Ses prix au Concours International des Jeunesses Musicales à Belgrade, au Concours International Robert Casadesus à Cleveland et surtout au Concours Van Cliburn lui ouvrent les portes d’une brillante carrière américaine. Il se produit au Carnegie Hall de New York en 1987, puis joue avec de grands orchestres d’Amérique du Nord : Cleveland, Chicago, Los Angeles, Pittsburgh, Montréal. Sa carrière prend alors un essor international, et de Berlin à Sydney, de Pékin à Londres, de Paris à San Francisco on loue la poésie de son jeu et la beauté de sa sonorité.

Passionné de musique de chambre, il joue avec des partenaires prestigieux. Amoureux de la voix, il a gravé les trois grands cycles de Lieder de Schubert, La Belle Meunière, Le Voyage d’Hiver, Le Chant du Cygne avec le baryton Hermann Prey.

La publication de son disque des Préludes de Debussy chez La Dolce Volta a constitué l’un des événements discographiques de l’année 2012 avec une pluie de récompenses internationales et une nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Enregistrement de l’année ».

Philippe Bianconi assure depuis 2014 la direction musicale du Conservatoire Américain de Fontainebleau (institution française ayant pour mission de mieux faire connaître la culture française à des étudiants étrangers dans les domaines réunis de la musique et de l’architecture) et succède à Philippe Entremont et Nadia Boulanger qui forma l’élite des compositeurs américains tels Aaron Copland, Elliot Carter, Virgil Thomson, Astor Piazzolla, Philip Glass ou Quincy Jones.

Service client

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions

a

Cadeau offert

Pour toutes commandes supérieure à 50 €

Paiement

Paiements 100% sécurisés / Protocole sécurisé SSL

a

Livraison rapide

Expédition en 24/48H dès sa réception en COLISSIMO DIRECT

Newsletter La Dolce Volta

Pour les amoureux de la musique classique, recevez nos dernières créations et profitez d'offres exclusives (un à deux envois par mois)
INSCRIPTION
close-link