Aucun produit dans le panier.

ADAMS, BERNSTEIN, GLASS, MONK // This is America !

Vanessa Wagner, Wilhem Latchoumia,

Apparu au milieu des années 60 aux États-Unis, le courant minimaliste a longtemps tutoyé l’avant-garde avant de gagner, au fil des ans, une audience beaucoup plus large et de s’imposer comme une étape majeure de la musique contemporaine.

Description

Rejeté à ses débuts par les institutions classiques, le courant minimaliste a vu son influence grandir au cours des années 70 et 80, popularisé entre autres par le succès rencontré par certaines musiques de film de Philip Glass. Peu à peu, le minimalisme fait des émules, à l’image de John Adams, l’un de ses plus illustres représentants, mais aussi en dehors du continent américain. Des compositeurs européens tels que Michael Nyman, John Tavener, Arvo Pärt ou Henryk Górecki entretiennent des liens avec ce courant. Si les minimalistes ont trouvé un écho auprès d’audiences plus larges que celles de la seule musique classique, leur travail a souvent subi la critique de certains commentateurs qui ont jugé simpliste ou superficielle leur proposition musicale. Un malentendu que Vanessa Wagner et Wilhem Latchoumia se font un devoir de dissiper.

Meredith Monk (b. 1942)

 

  • Ellis Island 3’02

 

Leonard Bernstein (1918-1990)
Symphonic Dances from West Side Story (transcription: John Musto)

 

  • Prologue 4’18
  • Somewhere 4’29
  • Mambo 2’19
  • Cha-Cha 1’02
  • Meeting Scene 0’41
  • Cool 0’38
  • Fugue 3’02
  • Rumble 2’01
  • Finale 2’27

 

Philip Glass (b. 1937)
Four Movements for Two Pianos

 

  • Movement 1 6’21
  • Movement 2 4’49
  • Movement 3 6’19
  • Movement 4 5’30

 

John Adams (b. 1947)
Hallelujah Junction

 

  • Movement 1 6’43
  • Movement 2 2’52
  • Movement 3 5’58

Vanessa Wagner

 

Décrite par le quotidien Le Monde comme « la pianiste la plus délicieusement singulière de sa génération », Vanessa Wagner poursuit une carrière à son image, originale et engagée, mêlant les récitals classiques, la création contemporaine, la pratique des instruments anciens, la musique de chambre.

 

Ces dernières années, elle a initié nombreuses collaborations et créations transversales, rencontrant la musique électronique, la danse, la vidéo, la poésie.

Depuis sa Victoire de la Musique en 1999, elle se produit un peu partout dans le monde, en soliste ou avec orchestre, dans les grands festivals, invitée régulièrement par des salles qui lui sont fidèles.

Très investie dans la musique de son temps, elle est dédicataire de plusieurs pièces de Pascal Dusapin, François Meimoun, Amy Crankshaw ou Alex Nante.

Sa riche discographie a été maintes fois récompensée par la presse qui salue son jeu sobre et éloquent, l’intensité de sa sensibilité et la richesse de son toucher.

Son vaste répertoire sans cesse renouvelé est le miroir d’une personnalité toujours en éveil, tissant patiemment des liens entre des univers trop souvent cloisonnés.

Elle est depuis 2010 Directrice du Festival de Chambord où elle élabore une programmation éclectique et a été nommée en 2020 Chevalier de la Légion d’Honneur.

 

Wilhem Latchoumia

 

Singulier pianiste que Wilhem Latchoumia : il sert avec autant de bonheur et de charisme la création contemporaine et le grand répertoire. Concevoir des programmes sortant des sentiers battus, telle est la signature du musicien français, qui marque les esprits par sa capacité à instaurer d’emblée une jubilatoire connivence.

 

Il mène une brillante carrière de soliste, de concertiste et de chambriste en France et à l’international où il se produit sur les scènes les plus prestigieuses. Il collabore avec les plus grands orchestres français et avec des formations musicales internationales de premier plan. Son goût pour la création contemporaine lui vaut les faveurs de compositeurs tels que Pierre Boulez, Gilbert Amy, Gérard Pesson, Philippe Hersant, Michael Jarrell, Jonathan Harvey, Pierre Jodlowski, Francesco Filidei…

Né à Lyon en 1974, Wilhem Latchoumia a obtenu au Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon (classe d’Eric Heidsieck et Géry Moutier) son Premier Prix à l’unanimité, avec les félicitations du jury. Il a terminé sa formation avec Géry Moutier en classe de perfectionnement. Élève de Claude Helffer, il a suivi les master classes d’Yvonne Loriod-Messiaen et de Pierre-Laurent Aimard. Il est titulaire d’une licence en musicologie. Lauréat de la Fondation Hewlett- Packard « Musiciens de Demain » (2004) et du 12e Concours International de Musique Contemporaine Montsalvatge (Girona, Espagne), il a brillamment remporté le Premier Prix Mention Spéciale Blanche Selva ainsi que cinq autres prix du Concours International de Piano d’Orléans 2006.

Service client

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions

a

Cadeau offert

Pour toutes commandes supérieure à 50 €

Paiement

Paiements 100% sécurisés / Protocole sécurisé SSL

a

Livraison rapide

Expédition en 24/48H dès sa réception en COLISSIMO DIRECT

Newsletter La Dolce Volta

Pour les amoureux de la musique classique, recevez nos dernières créations et profitez d'offres exclusives (un à deux envois par mois)
INSCRIPTION
close-link