Aucun produit dans le panier.

MOZART // Fantaisie KV475, Sonates KV457 & 333

Menahem Pressler,

« Grâce à Mozart nous pouvons danser. Sans lui, nous devrions marcher »

, , ,

15,00 

Livraison estimée le 16/04/2021

- +

Description

Dans ce second volume consacré à Mozart, Menahem Pressler insuffle une sérénité et une tendresse rarement atteinte dans ce répertoire.
Il étire le temps, s’autorise une immersion sonore où priment la variété de couleurs, l’attention aux changements harmoniques, le galbe de chaque phrase.
Il nous emporte dans un voyage enveloppant, nourri par une vie consacrée à chercher l’essence de la musique.

  • Fantaisie en do mineur K.475 14’08

 

Sonate n° 14 en do mineur K.457

 

  • Largo e sostenuto. Allegro con fuoco 11’15
  • Un poco adagio 9’22
  • Molto allegro 6’22

 

 

Sonate n° 13 en si bémol majeur, K.333

  • Allegro 13’46
  • Andante cantabile 13’25
  • Allegretto grazioso 8’20

 

« LA LÉGENDE QUI S’ÉCRIT » - Musikzen

Menahem Pressler poursuit tranquillement son marathon mozartien
Menahem Pressler a l’éternité devant lui. Son jeu, il est vrai, est intemporel, en ce qu’il fait fi du Mozart fleuri et/ou romantique que l’on pratiquait jadis autant que du Mozart « historiquement informé » aujourd’hui en cours. Son toucher unique, son legato naturel, son économie expressive le lui permettent. A son actif aussi, le don de s’imposer, en toute simplicité.
Ce récital où passe toute une vie – et qui nous console des interprétations prématurées dont le disque regorge actuellement –ne fait qu’ajouter à la légende qui s’écrit devant nous.

Né à Magdebourg le 16 décembre 1923, Menahem Pressler fuit l’Allemagne nazie en 1938 et reçoit l’essentiel de sa formation en Israël – où il grandit – auprès du pianiste Eliahu Rudiakov et de Leo Kestenberg, élève de Ferrucio Busoni puis d’Eduard Steuermann, lui aussi disciple de Busoni, aux Etats-Unis.

Sa science musicale et sa profonde connaissance du piano et de la musique de chambre lui ont valu une reconnaissance incontestée.

La renommée internationale de Menahem Pressler commence après l’obtention du premier prix de piano au Concours Debussy à San Francisco en 1946, immédiatement suivie par ses débuts américains avec l’orchestre de Philadelphie sous la direction d’Eugène Ormandy. En 1955, le festival de musique de Berkshire voit les débuts du Beaux Arts Trio devenu, au fil des années, une formation légendaire qui sera applaudie dans le monde entier pendant 53 ans.

Il donne des cours d’interprétation en Allemagne, en France, au Canada, en Argentine, au Brésil, il est juré des concours de Santander, Van Cliburn et Reine Elizabeth.

Nommé « Distinguished Professor » par l’Université d’Indiana, à Bloomington, Menahem Pressler en est aujourd’hui professeur honoraire. En 1998, il reçoit un « Lifetime Achievement Award » du magazine Gramophone et la récompense « Ehrenurkunde » de la critique musicale allemande en reconnaissance de 40 années passées au service de la musique. En mai 2000, Menahem Pressler est élu à l’Académie Américaine des Arts et Sciences. Récemment, le gouvernement français l’a décoré du titre de Commandeur dans l’Ordre des Arts et Lettres et il a reçu du gouvernement allemand la « Deutsche Bundesverdienstkreuz » pour l’ensemble de sa carrière qui lui a redonné au mois de septembre 2012, la citoyenneté allemande.

Service client

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions

a

Cadeau offert

Pour toutes commandes supérieure à 50 €

Paiement

Paiements 100% sécurisés / Protocole sécurisé SSL

a

Livraison rapide

Expédition en 24/48H dès sa réception en COLISSIMO DIRECT

Newsletter La Dolce Volta

Pour les amoureux de la musique classique, recevez nos dernières créations et profitez d'offres exclusives (un à deux envois par mois)
INSCRIPTION
close-link