Aucun produit dans le panier.

ENGLISH DELIGHT

Adrien La Marca,

Révélation instrumentale aux Victoires de la Musique 2014, l’altiste Adrien La Marca a mûri son premier enregistrement pendant deux ans. L’album « English Delight », hommage à l’alto et aux compositeurs anglais, se révèle d’un grand lyrisme mêlant différents registres d’époques et de styles.

15,00  13,50 

Livraison estimée le 27/10/2021

- +

Description

Adrien La Marca nous convie, avec le pianiste Thomas Hoppe, musicien et chambriste incomparable, à un voyage sur quatre siècles, de Dowland, Purcell, Vaughan Williams, Bridge, Clarke, Britten à Jonathan Harvey.

Tous anglais, ils se sont influencés les uns et les autres au travers de 400 ans, mais offrent des langages si différents et sublimes à la fois. Chacune de ces pièces est liée à un moment spécial du parcours artistique et musical d’Adrien La Marca. Outre le grand plaisir qu’il ressent à les jouer sur scène, il est désormais heureux d’avoir pu les réunir sur ce disque.

Rebecca Clarke // Sonate pour alto et piano

 

  • Impetuoso 8’04
  • Vivace 4’06
  • Adagio allegro 10’56

 

 

John Dowland

 

  • Flow my tears 2’48
  • If my complaints could passions move 1’56

 

 

Frank Bridge

 

  • Pensiero 14’25
  • Allegro Appassionato 3’50

 

 

Jonathan Harvey

 

  • Chant for viola solo 2’35

 

 

Ralph Vaughan Williams Six Studies in English Folk Song

 

  • Adagio 3’30
  • Andante 1’30
  • Andante sostenuto 1’13
  • Larghetto 1’11
  • Lento 1’34
  • Andante tranquilo 1’05
  • Allegro vivace 0’45

 

 

Henry Purcell

  • Music for a while 3’02

 

« UNE DÉCOUVERTE ! » - Diapason

Au fil de la ballade anglaise dans laquelle nous entraîne l’alto sombre d’Adrien La Marca, Dowland et Purcell (l’emblématique Music for a While) offrent des respirations lyriques face à la grande sonate que Rebecca Clarke écrivit en 1919. Installée à New York, la nostalgie de son île la saisit et lui inspire une partition fulgurante, commencée par un quasi-appel de cor, poursuivie dans une divagation rhapsodie qui suscita l’enthousiasme d’Arnold Bax et la défiance des critiques de la “Grosse Pomme” : une femme ne pouvait avoir composé une œuvre aussi virile. Ils l’attribuèrent à Ernest Bloch qui eut beau s’en défendre, rien n’y fit.
Cet opus qui sollicite toutes les possibilités de l’instrument, et pousse le soliste aux limites de sa technique, est devenu l’emblème de la renaissance de la géniale Clarke – Tabea Zimmermann en a laissé au disque une lecture fascinante. Le chant expressionniste d’Adrien La Marca ne lui cède en rien et signale avec art les influences françaises (les effets de sfumato inspirés par Lekeu et Debussy);ils saisit plus finement les allusions aux chants populaires qui parcourent l’œuvre alors que Vaughan Williams leur consacre quasiment “alla Bartok”, un cahier d’études où le chant est tout. L’archet nu y dit littéralement les Folk Songs, tantôt mezzo, tantôt contralto. Magique tant les phrasés sont concentrés.
Impossible de signer un disque d’alto sans aller piocher chez Bridge, le professeur de Britten, qui n’abandonna jamais son instrument. Le contraste saisit entre la rêverie désolée du Pensiero et la fantaisie torve de l’Allegro appassionato, où une gitane verse du manzanilla dans le thé.
Au cœur de cet “English Delight” et en écho spectral au second air de Dowland, La Marca et Hoppe pénètrent en sourdine dans le désespoir du Lachrymae que Britten composa pour se “délasser” de Billy Budd : théâtre de l’étrange, où douze variations ne révèlent leur thème qu’à la toute fin (et en présentent un autre à la sixième, ce que le programme vous aidera à reconnaître). Ce tombeau d’ombres et de soupirs dévoile la fusion des deux musiciens, leur discours si précis et si ténu qui tend à une étude de pianissimos en gris colorés.

Disque remarquable,a dru, secret comme le Guadagnini qui le porte, aux couleurs tranchées, à l’ampleur d’un quasi-violoncelle, et dont la grande caisse anime avec feux le Chant for viola solo où Jonathan Harvey déploya une incantation qui ne veut que le silence.

« UN ARCHET SÛR ET UN CŒUR PUR, POUR UN COUP D'ESSAI EN FORME DE COUP DE MAÎTRE. » - Le Monde

Promu, via les Victoires de la musique, révélation instrumentale de l’année 2014, l’altiste Adrien La Marca s’est laissé deux ans pour peaufiner ce beau disque consacré à la musique anglaise, des mélancolies élisabéthaines de Dowland et Purcell à la démesure expressionniste de la Sonate de Rebecca Clarke, en passant par les souffrances feutrées du Lachrymae de Britten, la magique incantation du Chant for Viola solo de Jonathan Harvey, ou le lyrisme dépouillé de Vaughan Williams. Sobre et ardent, sombre et virtuose, le peintre La Marca (très bien accompagné par le piano de Thomas Hoppe), ose des dégradés de solitudes, des délavés, des véhémences, où éclatent çà et là des fulgurances d’arc-en-ciel de nuit.

« LE GOÛT DU CHANT » - Télérama

Quatre siècles de musiques anglaises par un duo très accordé. Et un coup de projecteur mérité sur Rebecca Clarke, compositrice trop peu connue. Du début à la fin, on savoure l’évidente complicité, la complémentarité des sensibilités, entre Adrien La Marca et Thomas Hoppe. Entre les accents sombrement veloutés du Guadagnini et le discours limpide du Steinway, l’entente est remarquable.

« LE PRODIGE DE L'ALTO » - Le Figaro

Adrien La Marca est un des altistes français qui a su faire sortir son instrument de l’ombre du violon, grâce à la magie d’un son hors du commun et à une palette de couleurs d’une richesse insoupçonnée. Son album English Delight est une merveille de contrastes expressifs et d’errances poétiques sur l’île d’Albion dont les fils et les filles, de John Dowland à Benjamin Britten en passant par Rebecca Clarke ou Ralph Vaughan Williams, ont légué à l’alto plus d’un trésor.

« UN PUR POÈTE DE L'ARCHET » - Musikzen

Adrien La Marca a pris du temps pour enregistrer son premier CD – d’où peut-être la maîtrise de ce programme original « English Delight », qui frise la perfection. La sonorité franche, capiteuse et souple de son alto enchante dès les premiers accords de la Sonate de Rebecca Clarke (1886-1979), compositrice bien oubliée, pourtant familière de cet instrument et fort appréciée outre-Manche dans l’entre-deux-guerres. Un bel hommage à Clarke, et à la somptuosité « impressionniste » de la partition. La Marca est tout aussi convaincant dans deux songs de Dowland et la célèbre Music for a While de Purcell – arrangée par Tippett, qu’il interprète avec ce mélange d’intensité et de détachement qui font toute la grandeur de cette musique, comme dans la suavité romantique de Frank Bridge (Pensiero et Allegro appassionato), ou l’incantation magique de Chant, pour alto seul, de Jonathan Harvey, aux harmoniques mystérieuses. Élégance et légèreté encore, avec les Six Études sur un chant populaire anglais de Vaughan Williams.

Découverte, diversité dans l’expression et magnificence sonore : que demander de plus à Adrien La Marca ?

« UN RAYON DE SOLEIL » - Diapason

Révélation instrumentale aux Victoires de la Musique 2014, l’altiste Adrien La Marca a muri son premier enregistrement pendant deux ans. L’album English Delight, hommage à l’alto et aux compositeurs anglais, se révèle d’un grand lyrisme mêlant différents registres d’époques et de styles.
Il nous convie, avec Thomas Hoppe, musicien et chambriste incomparable, à un voyage sur quatre siècles, de Dowland, Purcell, Vaughan Williams, Bridge, Clarke, Britten à Jonathan Harvey.
Tous anglais, ils se sont influencés les uns et les autres au travers de 400 ans, mais offrent des langages si différents et sublimes à la fois. 

Chacune de ces pièces est liée à un moment spécial du parcours artistique et musical d’Adrien La Marca. Outre le grand plaisir qu’il ressent à les jouer sur scène, il est désormais heureux d’avoir pu les réunir sur ce disque.

« UNE DÉCOUVERTE ! » - Culture et vous

Révélation instrumentale aux Victoires de la Musique 2014, l’altiste Adrien La Marca a muri son premier enregistrement pendant deux ans. L’album English Delight, hommage à l’alto et aux compositeurs anglais, se révèle d’un grand lyrisme mêlant différents registres d’époques et de styles.
Il nous convie, avec Thomas Hoppe, musicien et chambriste incomparable, à un voyage sur quatre siècles, de Dowland, Purcell, Vaughan Williams, Bridge, Clarke, Britten à Jonathan Harvey.
Tous anglais, ils se sont influencés les uns et les autres au travers de 400 ans, mais offrent des langages si différents et sublimes à la fois.

Chacune de ces pièces est liée à un moment spécial du parcours artistique et musical d’Adrien La Marca. Outre le grand plaisir qu’il ressent à les jouer sur scène, il est désormais heureux d’avoir pu les réunir sur ce disque.

« UN ALBUM QUI NE CRAINT PAS L'ORIGINALITÉ » - On-Mag

L’interprétation de ce répertoire britannique par l’altiste Adrien La Marca, activement soutenu au piano par Thomas Hoppe, séduit immédiatement par son intériorisation passionnée dénuée de toute neutralité banalisante. On sent ici la volonté affichée de deux interprètes cherchant à approcher au plus près la sensibilité de chaque compositeur.

Reconnu par The Financial Times comme « un pur talent » et décrit par Le Monde comme
« le nouveau héros de l’alto », le jeu d’Adrien La Marca est caractérisé par une profonde expression alliée à une maîtrise instrumentale survolant tous les répertoires. Sa richesse sonore unique combinée à une présence charismatique naturelle créent une connexion émotionnelle immédiate avec son public.

 

2014 est un tournant important de sa vie musicale : il remporte le titre de Révélation Soliste instrumental de l’année aux Victoires de la Musique. En 2016, Rolando Villazon l’invite dans son émission sur ARTE « Les Stars de Demain » et la même année il sort son premier album English Delight chez la Dolce unanimement acclamé par la presse. 

 

En 2016, Adrien devient le premier musicien classique à recevoir la prestigieuse bourse de la « Fondation Lagardère ». Il est également lauréat des fondations « Banque Populaire », « L’Or du Rhin », et « Safran ». Adrien a gagné de nombreux prix importants dans des concours internationaux tels que William Primrose, Lionel Tertis, Felix Mendelssohn et Johannes Brahms Competitions. 

 

Il se produit régulièrement avec des orchestres tels que le Philharmonique de Radio-France, Orchestre National de France, Polish National Radio Orchestra, Hong-Kong Sinfonietta, Capitole de Toulouse, Les Siècles, Insula Orchestra, Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Orchestre National de Metz. 

 

Il est fréquemment invité en récital et en musique de chambre à la Philharmonie de Paris, Wigmore Hall à Londres, Auditorium de Radio France, Amsterdam Concertgebouw, Berlin Konzerthaus, Vienna Musikverein, Auditorium du Louvre, Schloss Elmau, Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre de la Ville de Paris, Salle Gaveau. Il est invité dans des festivals tels que le Festival de Salzburg, Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, La Folle Journée, Jerusalem Festival, Intonations Berlin, Mecklenburg Vorpommen, Schubertiades Hoenems, Schwarzenberg Festival… 

 

Né dans une famille musicale, il commence le piano à l’âge de quatre ans, puis l’alto à six ans à Aix-en-Provence. Il rentre premier nommé au Conservatoire de Paris à l’âge de seize ans où il se forme auprès de Jean Sulem. Il complète ensuite sa formation en Allemagne avec Tatjana Masurenko et Tabea Zimmermann à Leipzig et Berlin. Pendant ses études, il est régulièrement invité dans des Académies musicales où il a l’opportunité de travailler et jouer avec des musiciens tels que Seiji Ozawa, Valery Gergiev, Gidon Kremer, Andras Schiff et Menahem Pressler. 

 

Depuis 2013, il est co-directeur artistique du Festival du Forez (Loire).

 

Adrien La Marca joue un alto de Nicola Bergonzi fait à Crémone en 1780, généreusement prêté par la Boubo-Music Foundation.

Service client

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions

a

Cadeau offert

Pour toutes commandes supérieure à 50 €

Paiement

Paiements 100% sécurisés / Protocole sécurisé SSL

a

Livraison rapide

Expédition en 24/48H dès sa réception en COLISSIMO DIRECT

Newsletter La Dolce Volta

Pour les amoureux de la musique classique, recevez nos dernières créations et profitez d'offres exclusives (un à deux envois par mois)
INSCRIPTION
close-link