Aucun produit dans le panier.

MENDELSSOHN // Les 3 Quatuors op.44

Quatuor Talich,

Les 31 opus recensés de la musique de chambre de Mendelssohn demeurent son jardin secret.

12,00 

- +

Description

Le « coup de tonnerre » que représenta l’Octuor, chef-d’œuvre d’un jeune homme de dix-sept ans, marqua le début d’une production exceptionnelle.
Schumann prit Mendelssohn en affection et le surnomma, en 1835, Felix Meritis. une fois de plus, l’analyse de son œuvre se place en contradiction avec ce que nous pensions connaître de sa personne. Dans ses Quatuors, Mendelssohn est avant tout un musicien passionné par le drame et la tragédie.

Ses trois Quatuors opus 44 ne sont pas encore reconnus à leur juste valeur, alors qu’ils comptent certainement parmi les plus importants dans l’histoire du genre, et participent, avec les Quatuors opus 12, 13 et 80, les Quintettes opus 18 et 87 ou l’Octuor opus 20, à une production de musique de chambre sans équivalent chez les musiciens contemporains.

Quatuor à cordes n° 4 en Mi mineur, op.44 n° 2 (1837)

 

  • Allegro assai appassionato 6’58
  • Scherzo :Allegro di molto 3’40
  • Andante 6’48
  • Presto agitato 5’57

 

Quatuor à cordes n° 5 en Mi bémol majeur, op.44 n° 3 (1838)

 

  • Allegro vivace 8’52
  • Scherzo :Assai leggiero vivace 4’13
  • Adagio non troppo 8’39
  • Molto allegro con fuoco 8’24

 

Quatuor à cordes n° 3 en Ré majeur, op. 44 n° 1 (1838)

 

  • Molto allegro vivace 9’01
  • Menuetto : un poco allegretto 5’34
  • Andante espressivo ma con moto 5’21
  • Presto con brio 6’34

Le Quatuor Talich, une âme de Bohême…

 

« Le Conservatoire de l’Europe » … C’est ainsi que l’on nomma, autrefois, la Bohême. Au cœur de l’Europe centrale, un peuple se dédia tout entier à l’art du chant. Au XIXe siècle, lorsque les musiciens tchèques se révélèrent aussi grands compositeurs qu’interprètes, ils donnèrent naissance à un répertoire chargé de traditions, de ces flammes transmises de génération en génération.

 

Václav Talich, fantastique chef d’orchestre, fut au siècle suivant, l’un des plus éminents artistes des pays danubiens. Jan, le neveu de Talich créa, en 1964, le quatuor à cordes qui porte son nom. En 1975, l’ensemble devint le Quatuor de la Philharmonie Tchèque. Auréolé de cette distinction, il acquit rapidement une reconnaissance internationale. La France devint sa seconde patrie et grâce au label Calliope, il grava quelques-unes des grandes références de la discographie, de Mozart à Janáček. La Dolce Volta a repris le flambeau et poursuit l’aventure qui ne peut s’interrompre.

 

Depuis un demi-siècle, et bien que les archets aient changé de main, la personnalité de l’ensemble révèle une permanence de styles : expressivité spontanée, délicieuse imprévisibilité des intonations, accentuations justes des rythmes populaires, absolue précision et, tout autant, sensation d’une fragilité miraculeuse. Durant toutes ces années, les Talich sont demeurés les ambassadeurs d’une prodigieuse histoire musicale, nourrie de la mémoire des torrents et châteaux de Bohême, de contes et légendes, des passions du peuple tchèque avant même qu’il ne se constitue en nation, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Multi-récompensés, les enregistrements du Quatuor sont à l’image de leur Second Quatuor “Lettres Intimes” de Janáček : la plus envoûtante des conversations en musique.

Service client

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions

a

Cadeau offert

Pour toutes commandes supérieure à 50 €

Paiement

Paiements 100% sécurisés / Protocole sécurisé SSL

a

Livraison rapide

Expédition en 24/48H dès sa réception en COLISSIMO DIRECT

Newsletter La Dolce Volta

Pour les amoureux de la musique classique, recevez nos dernières créations et profitez d'offres exclusives (un à deux envois par mois)
INSCRIPTION
close-link