LES CHEFS-D’ŒUVRE DU QUATUOR À CORDES

Quatuor Talich Quatuor Talich (1970 – 1997)

« Une conversation entre quatre personnes de bonne éducation »… Voilà la définition réjouissante du quatuor à cordes selon Goethe ! Une « conversation », qui est autant un divertissement qu’un art de l’élégance, mêlant folklore et musique savante.

C’est grâce à Josef Haydn que le répertoire du quatuor à cordes connaît un fantastique essor, dès le milieu du XVIIIe siècle. À Vienne, au cœur de l’Europe, il fascine Mozart, Beethoven, et Brahms. Puis c’est au tour des compositeurs tchèques de s’emparer du genre, devenu la forme la plus prestigieuse de la musique de chambre.

Sur les rives du Danube et de la Moldau, le Quatuor Talich fait revivre l’âme de générations de musiciens tchèques, de Kalliwoda à Janáček en passant par Dvořák et Fibich. Dans chacune de leurs œuvres, ces compositeurs confient leurs sentiments les plus profonds et découvrent des univers sonores encore inexplorés, témoignant parfois de leur quotidien tragique comme Schulhoff et Chostakovitch.

Création de site web Création de site internet