Philippe Cassard

“Sensuel et sanguin”

DR La Dolce Volta (© Bernard Martinez)

Biographie

Considéré par ses pairs, la critique et le public comme un des musiciens les plus attachants et complets de sa génération, Philippe Cassard a été formé par Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y a obtenu en 1982 les premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. Il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte en 1988 le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin.
Invité dès lors par les principaux orchestres européens, il joue sous la direction des plus grands chefs.

Philippe Cassard présente, à partir de 1993, le cycle intégral de l’œuvre pour piano de Debussy en une journée et 4 concerts : après le Festival de Besançon et le Wigmore Hall de Londres, il a joué ce cycle à Paris, Marseille, Lisbonne, Dublin, Singapour, Sydney, Tokyo, Liège, Toulouse et Vancouver, rencontrant à chaque fois un immense succès.
Son goût de la musique de chambre et sa passion pour le chant lui permettent de jouer avec des artistes tels que Christa Ludwig, Natalie Dessay, Angelika Kirchschlager, Stéphanie d’Oustrac, Wolfgang Holzmair, Donna Brown, Michel Portal, David Grimal, les quatuors Ebène, Modigliani, les comédiens Philippe Torreton, Roland Bertin, Judith Magre, Micheline Dax.

Philippe Cassard a publié un essai sur Schubert (Actes Sud), un livre d’entretiens sur le cinéma et la musique “Deux temps trois mouvements” (Capricci), il a fondé les Estivales de Gerberoy (1997-2003) et a été directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget (1999-2008). Depuis 2013, il assure la programmation classique du festival de Fontdouce (Charente Maritime). Il a présenté depuis 2005 près de 400 émissions de “Notes du Traducteur” sur France Musique.

Création de site web