Joaquín Achúcarro

“La légende du piano espagnol”

 

© Jean-Baptiste Millot

Après une première apparition publique à Bilbao à l’âge de trize ans (Concerto KV466 de Mozart), Joaquín Achúcarro travaille auprès de Cubiles à Madrid, Agosti en Italie, Marguerite Long en France, Gieseking en Allemagne, Malagoff en Suisse et Seidlhoger à Vienne. Décisive dans son parcours fut la victoire au nouveau Concours de Liverpool, gagnée l’année précédente par Zubin Mehta comme chef d’orchestre.

Le grand succès de son début à Londres avec le London Symphony lui ouvre les portes de l’Angleterre et d’une carrière internationale, ininterrompue dans 59 pays, avec 214 orchestres… Une liste impressionnante, tout comme la richesse de son répertoire qui reste très attaché au romantisme et à la première moitie du XXe siècle.

« J’ai passé toute ma vie à la recherche de ce son qui fait que le piano suggère et rappelle le chant », confie Joaquín Achúcarro.
Un art du clavier que l’interprète s’attache à transmettre: depuis 1989 il se dédie avec passion à l’enseignement, dans le cadre de la Southern Methodist University de Dallas (USA) accordant ses périodes de classes avec son calendrier des concerts.

Création de site web Création de site internet