Œuvres pour instruments à vents

Ensemble Philidor

L’Ensemble PhilidOr donne une âme et une poésie délicieuses à ces pages destinées au divertissement. C’est à la fois brillant et incisif, élégant et d’une parfaite tenue musicale. Indémodable !

Écrire pour les instruments à vent était aussi pour Mozart l’occasion d’écrire pour des instruments dont il appréciait particulièrement le timbre et le caractère, comme le prouvent toutes les compositions ultérieures, que ce soient les concertos pour piano, les symphonies ou les opéras, où les vents ont toujours des interventions solistes privilégiées.

C’était en même temps, pour le compositeur, l’occasion d’expérimenter sur des sonorités et des techniques tout à fait nouvelles, à une époque où la facture des instruments à vent était encore en plein développement. Mozart adopte une technologie musicale entièrement nouvelle consistant à associer les timbres hétérogènes du hautbois, du cor et du basson, qui pouvait offrir des contrastes, des sonorités nouvelles, une « harmonie » au sens propre.

Création de site web Création de site internet