MENDELSSOHN / Les 3 Quatuors op.44

Quatuor Talich

Les 31 opus recensés de la musique de chambre de Mendelssohn demeurent son jardin secret.

Le « coup de tonnerre » que représenta l’Octuor, chef-d’œuvre d’un jeune homme de dix-sept ans, marqua le début d’une production exceptionnelle.
Schumann prit Mendelssohn en affection et le surnomma, en 1835, Felix Meritis. une fois de plus, l’analyse de son œuvre se place en contradiction avec ce que nous pensions connaître de sa personne. Dans ses Quatuors, Mendelssohn est avant tout un musicien passionné par le drame et la tragédie.

Ses trois Quatuors opus 44 ne sont pas encore reconnus à leur juste valeur, alors qu’ils comptent certainement parmi les plus importants dans l’histoire du genre, et participent, avec les Quatuors opus 12, 13 et 80, les Quintettes opus 18 et 87 ou l’Octuor opus 20, à une production de musique de chambre sans équivalent chez les musiciens contemporains.

Création de site web Création de site internet