Joaquín Achúcarro / CHOPIN

Joaquín Achúcarro

Le pianiste basque Joaquín Achúcarro a célébré son 85e anniversaire en enregistrant pour la première fois Chopin. Il assure qu’il se porte anormalement bien et que, pour l’instant, il ne pense pas à s’éloigner des scènes.
“Je veux continuer à tout jouer : Mozart, Brahms … C’est le destin qui décidera de ma retraite, a-t-il souligné.”

Acheter sur l'e-store
Livret

Les Préludes ne sont pas de petits joyaux disposés les uns à côtés des autres ; ils forment un tout, une oeuvre gigantesque. Chaque prélude, si bref soit-il, présente une humeur particulière et constitue un univers en soi. On a affaire à vingt-quatre « études psychologiques », vingt-quatre états d’esprit : humanité, joie, rage, héroïsme, défaite, triomphe, amour, nostalgie, tristesse, espoir, résignation, etc. – autant de sentiments que Chopin connaissait parfaitement.

Joaquín Achúcarro aura attendu longtemps avant d’enregistrer les Préludes car il voulait avoir la sensation de les avoir totalement assimilés – au point d’en faire, pour ainsi dire, une part de son subconscient – ; un peu comme s’il s’était agi de nouer une relation d’amitié avec un être vivant. À partir de là, il était prêt à prendre le chemin du studio d’enregistrement.

Création de site web Création de site internet